En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation.

 

fond1

Indice SCANPEP

scanpep illustration

La maturité phénolique des baies de raisin se caractérise en grande partie par la teneur et la qualité des tannins, synthétisés dans la baie au cours de son développement et accumulés dans les parties solides du raisin que sont la pellicule et les pépins. Ces tannins sont extraits durant la fermentation et la macération, et confèrent aux vins l’amertume et l’astringence, mais aussi le  potentiel de garde.

La qualité tannique des pépins est un facteur essentiel pour déterminer la date optimale de la vendange et les techniques de vinification à adopter. Selon Cadot (2007) seuls 17% des tanins contenus dans les pépins se retrouveraient actuellement dans le vin sans gestion de leur extractibilité raison d’une mauvaise capacité d’évaluation de la maturité tannique des pépins. Les méthodes de détermination de la qualité tannique du pépin et de sa maturité optimale sont peu développées, longues et coûteuses. Actuellement seul le Mp% déterminé par la méthode Glories ou la dégustation des pépins permettent d’avoir quelques indications.

SCANPEP est une méthode optique développée par l’ISVV permettant de séparer des lots de pépins en fonction de leur niveau de maturation et de leur composante tannique. Ainsi grâce à une approche de phénotypage simple basée sur l’acquisition d’image par scanner bureautique combinée à une évaluation biochimique de la teneur et du type de tanins des pépins, il est possible de définir un niveau de maturation des pépins et de fournir au viticulteur un nouvel indicateur lui permettant de mieux choisir la date de vendage.

L’outil développé permet de corréler l’évolution de la composante tannique des pépins à l’évolution des clusters de couleurs et au potentiel d’extractibilité des pépins lors des premières phases de vinification. Ainsi grâce à un suivi hebdomadaire, il est possible d’évaluer les modifications tanniques et acides du pépin et de traduire ces équilibres le long d’une échelle de couleur. Plus le pépin sera mûr (selon la définition œnologique) plus la couleur tendra vers le rouge, au contraire lorsque les pépins sont verts l’échelle visuelle tendra vers le bleu.