En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation.

 

fond1

Indice de maturité par parcelle, semaine du 30/09/2013

1er octobre 2013....

L’évolution de la maturité est quasi inexistante sur les parcelles qui ne sont pas encore vendangées, les teneurs en anthocyanes restent toujours faibles et Botrytis cinerea est installé sous la couche épidermique de la pellicule.

Indice de maturité par parcelle, semaine du 23/09/2013

Semaine fraîche ralentissant la maturation....

Les conditions climatiques clémentes de cette semaine ont permis une amélioration de l'enrichissement en sucre de 0.5% TAP à 1% TAP alors que le poids des baies n'a pratiquement pas évolué et a même diminué pour les Merlots. Les teneurs en acidité totale sont toujours élevées.

Indice de maturité par parcelle, semaine du 16/09/2013

Semaine fraîche ralentissant la maturation....

A part une légère diminution des critères d'acidité, des cabernets n'ont pas évolué cette semaine : le poids, le TAP et les teneurs en anthocyanes sont comparables à celles de la semaine précédente. Pour les merlots, l'évolution est légèrement plus marquée mais reste faible avec une chute de l'acidité totale, une légère augmentation du poids et des anthocyanes totales. Le potentiel colorant n'a pas évolué, l'extractibilité reste faible avec une pellicule qui s'affine mais qui est non poreuse. Les pépins sont encore verts.

Indice de maturité par parcelle, semaine du 09/09/2013

L'ensemble des parcelles a maintenant terminé la véraison mais pour autant l'augmentation du poids des baies et du volume des jus n'est pas significative cette semaine.
Les baies restent petites et encore très acides même si les teneurs en sucres ont continué à augmenter.

Indice de maturité par parcelle, semaine du 02/09/2013

La véraison est maintenant terminée pour tous nos Merlots de référence et le début de maturation s'amorce très rapidement. Le temps sec et parfois chaud de cette semaine a favorisé de manière incontestable le départ de la maturation. En une semaine, les teneurs en sucre ont augmenté de près de 30% permettant à certaines parcelles très précoces de frôler les 11% de TAP.